Professionnels : 5 conseils pour réduire votre budget informatique

  1. Anticiper les dysfonctionnements

Prévenir au lieu de guérir. Cet adage populaire est un excellent moyen pour faire des économies. Entretenir son parc informatique, c’est par exemple, installer régulièrement les mises à jours des logiciels, nettoyer l’infrastructure, faire des sauvegardes, exécuter les anti-virus, etc. Les principales sources de ralentissement ou d’arrêt de l’activité en entreprise sont souvent dues à des failles de sécurités, problèmes de compatibilité entre système d’exploitation  et nouveaux logiciels, autant de causes qui par un suivi informatique régulier pourraient être évitées.


  1. Adopter le Cloud Computing

L’offre du Cloud Computing, par l’externalisation de vos données et services, permet de mutualiser des prestations telles que la messagerie, la mise à disposition de machines virtuelles, de logiciels ou l’administration des sauvegardes. La location de services informatiques à la demande permet aux clients de réaliser jusqu’à 25% d’économie par rapport à l’investissement dans une infrastructure informatique traditionnelle.


  1. Souscrire à un contrat fournisseur adapté

Etes-vous certain d’avoir le contrat informatique réellement adapté au fonctionnement de votre société ? Tout comme il existe plusieurs types d’entreprises, il existe plusieurs types de contrats. Les besoins en solutions informatiques divergent si vous êtes une TPE du bâtiment ou une PME dans les métiers du service, par exemple. Force est de constater que trop souvent les professionnels souscrivent à des contrats qui non seulement ne répondent pas à leurs besoins réels mais dont le montant ne correspond pas à leurs usages de l’informatique au quotidien. Plus qu’un prestataire, votre conseiller informatique doit être votre partenaire.


  1. Opter pour un plan de financement gagnant

Il est possible de diminuer le poids de l’informatique sur son budget en choisissant un plan de financement échelonné mensuellement qui impactera peu la trésorerie de la société. Cette solution permet de rester à la pointe des dernières technologies en conservant un parc homogène et optimal. L’investissement informatique devient alors un véritable levier de compétitivité pour l’entreprise.


  1. Utiliser votre budget « formation »

Tout employeur, quel que soit l’effectif, l’activité ou la forme juridique de l’entreprise a l’obligation de participer au financement de la formation professionnelle continue des salariés, par une cotisation auprès d’un OPCA. En formant vos salariés, vous les rendez plus performants avec les outils informatiques et plus vigilants dans leur utilisation. Vous gagnez du temps.

3 réflexions sur “ Professionnels : 5 conseils pour réduire votre budget informatique ”

  1. Je rajouterai un sixième point, depuis Juillet 2012, date de l’arrêt de la Cour de Justice de l’Union Européenne, les entreprises disposent d’un nouveau levier pour diminuer significativement le budget IT.
    Revendre les licences logicielles inutilisées, en acheter sur le marché secondaire de la seconde main, sont désormais possibles.

    1. Merci pour cet ajout pertinent. Trop peu de sociétés connaissent cette nouvelle pratique. Un Marché à suivre de près sur les années à venir.

  2. Certains oublient trop souvent les basiques : en effet, les formations sont utiles pour toujours être à jour dans nos utilisations, et à la pointe des NTIC !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *